FANDOM


La girafe est un mammifère originaire des savanes africaines. Le mot «girafe» vient de l'arabe, signifiant «charmante».

Carte d'identitéModifier

Nom savant : Giraffa camelopardalis.

Statut : Peu menacé.

Activité: Diurne.

Répartition : Savanes d'Afrique.

Taille : Mâle -> 5,3m; Femelle -> 4,3m.

Poids : 550 à 1930kg.

Maturité sexuelle : Mâle -> Entre 4 et 5 ans; Femelle -> Entre 3 et 4 ans.

Période de reproduction : --.

Gestation : De 450 à 465 jours.

Portée : Un petit, rarement 2.

Régime alimentaire : Herbivore. La girafe mange de jeunes pousses de plantes ligneuses, selon la saison et le lieu.

Longévité: 25 ans (28 en captivité).

Risquer sa vie pour boire et dormirModifier

La girafe est vulnérable quand elle se penche pour boire ou pendant son sommeil. Pour boire, elle doit écarter ses longues pattes pour que sa bouche touche l'eau. Cette posture inconfortable explique pourquoi la girafe se penche rarement ainsi pour brouter. Lorsqu'elle se couhe sur le sol, elle est encore plus vulnérable aux attaques des prédateurs. Pour se relever, elle doit balancer son cou latéralement comme un balancier et se hisser pour se mettre debout. Pour compenser ces contraintes anatomiques, la girafe a développé des stratégies qui minimisent les risques d'attaque. Un membre du troupeau fait le gué tandis que les autres boivent ou dorment. La girafe dort par séquences de 5 minutes, au total une demi-heure par jour. Pour compléter ses petits sommes, elles s'assoupit, un oeil ouvert et les deux oreilles aux aguets.

Un comportement virilModifier

Le mâle dominant, parmi les plus vieux et les plus grands, passe beaucoup de temps à rechercher des femelles en chaleur. Les jeunes mâles s'affrontent souvent pour tester leur force. Un mâle repère une femelle en chaleur en goûtant son urine. Il lui tapote la région de la queue pour la faire uriner, après quoi il prend quelques gouttes du liquide dans sa bouche. Il va ainsi de femelle en femelle en procédant de la même manière afin de repérer une femelle en chaleur. Il la suit alors en goûtant plusieurs fois son urine. Entre-temps, il enroule son cou autour de celui de la femelle. Il arrive que celle-ci commence par repousser ses avances, puis elle accepte. L'accouplement est bref et le couple retourne bien vite brouter.

L'arrivée du petitModifier

Après quinze mois de gestation, la mère met bas dans un endroit précis. Pour des raisons encore inconnues à ce jours, elle parcourt d'énormes distances pour revenir au même endroit à chaque fois. Pour le girafon, la naissance est un évènement violent. Sa tête et ses pattes antérieures sortent en premier et il chute de 2m de haut. Mais il se remet vite du chic, et au bout de 20 minutes, il est sur ses pattes. Il mesure déjà 2m !

Un régime riche en fibresModifier

La girafe est parfaitement adaptée pour vrouter les jeunes feuilles tendres riches en nutriments, trop hautes pour les autres herbivores. Grâve à sa longueur de ses jambes et de sa langue, une grande girafe peut atteindre des feuilles situées à 6m au-dessu du sol. Son régime comporte près de 50 espèces d'arbres et des plantes, notamment l'acacia et l'abricotier sauvage; il lui arrive même de manger des os. La girafe est un ruminant, comme la vache. Les mâles adultes peuvent manger jusqu'à 34kg de feuilles par jours. Les fermiers ne craignent pas que les girafes broutent l'herbe de leur bétail puisqu'elles se nourrisent à des hauteurs inaccessibles.

Espèces prochesModifier

La girafe est apparenté à l'okapi (Okapia johnstoni), que l'on trouve dans les forêts humides inaccessibles du nord-est de la République démocratique du Congo et en Ouganda occidental. L'okapi a un corps court et trapu et sa hauteur au garrot est de 1,50m à 1,70m. La discrétion de son mode de vie explique qu'on ne l'ait découvert qu'en 1900.

Le saviez-vous ?Modifier

Avec son pelage aux marques si particulières, ses longues jambes et son cou qui n'en finit pas, la girafe domine de sa hauteur tous les animaux de la savane africaine. Elle est si étrange que les Romains ne savaient que penser d'elle. Ils croyaient qu'ils s'agissaient d'un croissement entre un chameau et un léopard et k'appelaient "camelopard". Ce qui explique le nom de l'espèce Giraffa camelopardalis.